Copyright 2019 - village-pommiers.fr

Les voeux de Monsieur le Maire le 13 janvier

 

 

 

 

VŒUX DU MAIRE DE POMMIERS

13 JANVIER 2019

Monsieur le Conseiller Régional, cher Olivier,

Madame la Conseillère Départementale, chère Françoise,

Mesdames et Messieurs les Maires et élus des communes voisines, chers amis,

Mesdames et Messieurs les Autorités civiles et militaires,

Mesdames et Messieurs les Représentants du CCAS,

Madame la Directrice de l’école de POMMIERS et l’équipe enseignante,

Mesdames et Messieurs les Délégués des parents d’élèves,

Madame et Messieurs les Présidents, membres et bénévoles des Associations,

Mesdames et Messieurs les Commerçants, Artisans, Chefs d’entreprise et Agriculteurs,

Mesdames et Messieurs les nouveaux habitants de POMMIERS.

Mesdames, Messieurs, toutes et tous en vos grades et qualités, chers amis,

 

C'est un réel plaisir de vous accueillir toujours aussi nombreux pour cette traditionnelle cérémonie des vœux, qui constitue pour notre équipe un rendez-vous essentiel : celui de la rencontre avec les POMMÉRAMIENNES et les POMMÉRAMIENS, le rendez-vous de l'amitié, de la convivialité et des échanges.

Et donc, de façon traditionnelle mais très sincèrement, je vous dis bonne année. Bonne année à vous, à vos proches et à tous ceux qui vous sont chers. Que cette année vous voit tous en bonne santé, que cette année soit une année de bonheur, de réussite personnelle. J’associe également à ces vœux les plus démunis et ceux qui souffrent de maladie et de solitude.

Chaque année, je reviens vers vous pour faire le bilan de l’année écoulée et parler des axes forts de l’année à venir.

Chaque année, je vous parle de la manière dont localement nous essayons de préserver la qualité des services publics mis à la disposition des citoyens.

Mais chaque année aussi, je vous explique le paradoxe devant lequel nous place l’État, en réduisant nos ressources et en augmentant nos responsabilités.

Cette année, à la lumière particulière des protestations de novembre à janvier, portées par les « gilets jaunes », je fais le constat que l’écart se creuse dramatiquement entre les gouvernements et les Français, entre ceux qui décident et ceux qui subissent. Comment ne pas faire le constat d’une profonde fracture entre les français et leurs représentants nationaux ?

C’est là que la politique au sens noble devrait intervenir. Là où elle a échoué depuis plusieurs décennies. Établir un avenir respectueux de tous les Français et réparer un ascenseur social resté bloqué. Le déclassement, la déchéance perçus comme inexorables ne peuvent constituer un horizon.

Il devient de plus en plus difficile pour les maires, de relayer les besoins fondamentaux des citoyens et d’organiser localement un accès équitable aux services publics de proximité. Hélas, face à notre volonté d’être proche des citoyens, d’être le liant de la cohésion sociale, l’État impose des réformes qui retirent toujours plus de leviers d’actions aux élus locaux.

Comment, lorsque près de 50 % des maires annoncent, lors de leur congrès de novembre à Paris, qu’ils ne comptent pas se représenter, ne pas s’interroger sur l’impuissance à laquelle les réduit l’État. En effet, à quoi servirait ce mandat si l’on n’a pas les moyens de l’exercer. Même avec des moyens en forte baisse, notre volonté reste inchangée d’aider, de faciliter, d’accompagner.

 

Que s'est-il passé au long de cette année 2018 ? 

LA POPULATION

L'année 2018 a commencé par le recensement de la population. Les résultats sont définitifs. Sur 330 logements que compte la commune, 301 sont occupés de façon permanente. Les autres logements sont des résidences secondaires ou des logements vacants.

Le nombre d'habitants résidant de façon permanente sur la commune est de 723, il faut ajouter 6 habitants comptés à part soit un total de 729 habitants, ils étaient de 614 en 2013. La population a augmenté en 5 ans de plus de 19 %.

Je pense que dans notre agglomération, POMMIERS dispose en 2018 du plus fort taux d’augmentation de sa population.

On pourrait penser que les dotations de l’État vont progresser de 19 % en 2019, eh bien non, la population légale 2019 sera de 658 habitants, le nombre de 729 habitants sera appliqué en 2021 pour la DGF, par contre nos dépenses sont déjà présentes.

EXTINCTION DE L’ÉCLAIRAGE LA NUIT

Une autre étape a été franchie le 29 janvier avec l’extinction de l’éclairage public de 23 heures à 5 heures.

Nous en attendons évidemment des économies, plus de 3 000 € chaque année, mais nous en attendons surtout un confort, un respect pour la faune et la flore et des économies d’énergie, c’est bon pour la planète. J’étais moi-même réticent, mais pas opposé à cette mesure : la crainte du changement peut-être, la peur des conséquences en termes de sécurité … aujourd’hui, j’en suis devenu le premier défenseur.

Et je peux vous assurer, chiffres de la gendarmerie à l’appui, qu’il n’y a pas plus de petite délinquance qu’avant, ni d’agression, ni d’accident … Peu d’habitants se sont manifestés en mairie pour faire part de leur mécontentement durant la période de test des 6 premiers mois, nombreux en revanche ont été celles et ceux qui ont salué la démarche et s’en sont réjouis.

EXTENSION DE L’ÉCOLE

Le plus gros chantier qui a commencé durant la saison estivale est la construction de la nouvelle classe.

Ce projet est porté par les 3 communes du Regroupement Pédagogique Intercommunal, CUISY EN ALMONT - POMMIERS – VAUXREZIS.

La commune de POMMIERS est maître d’ouvrage du chantier, elle emprunte et paye les entreprises. Elle reçoit les subventions et récupère la TVA.

Le reste à charge au décompte général définitif est payé par les 3 communes, en proportion du nombre d’enfants de la moyenne des 3 dernières années. Les communes  de CUISY EN ALMONT et VAUXREZIS verseront à la commune de POMMIERS une subvention d’investissement, chaque année, pendant 12 ans. Pourquoi 12 ans ? C’est la durée de l’emprunt.

Ce montage financier est validé par une convention entre les communes, approuvée par la trésorerie de SOISSONS et la Sous-préfecture.

En 2008, il y avait 43 élèves à l’école, 112  aujourd’hui. Il y aura près de 120 élèves à la rentrée de septembre prochain.

Pour les 3 communes, elle intervient à la fin d’un long processus, des dizaines de réunions, des simulations, des chiffrages, des plans.

La décision finale a été prise en septembre 2017. 

Les travaux touchent à leur fin, les élèves vont pouvoir profiter très prochainement d’une salle de classe de 70 m2, des toilettes contiguës, un hall d’entrée, une cours de récréation, le tout aux normes PMR, la mise aux normes des alarmes incendie pour l’ensemble des bâtiments, l’installation du chauffage dans le hall d’entrée principal.

On peut déjà admirer la magnifique façade en pierre de parement qui s’intègre parfaitement au bâtiment existant. Les élèves prendront possession du bâtiment le 25 février prochain.

Je remercie, Madame ROCQUENCOURT VACOSSIN Directrice de l’école et l’équipe enseignante, pour leur compréhension et leur patience durant les travaux.

Concernant le financement des travaux, je remercie également Monsieur le Sous-préfet de SOISSONS, Madame la Conseillère Départementale du canton de SOISSONS 1, Monsieur le Président ainsi que les Conseillers Communautaires du Grand SOISSONS Agglomération pour les aides financières apportées. Le montant des subventions est d’environ 340 000 €, soit 72 % du montant Hors Taxes des travaux.

Il fallait donc une extension de l’école : nous l’avons imaginée, nous l’avons construite et aujourd’hui elle est là pour nous, pour vous et surtout pour nos enfants.

ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES A MOBILITÉ RÉDUITE

* LA SALLE DES FÊTES

Afin de se mettre en conformité avec la réglementation, la rampe d’accès a été modifiée, la double porte a été remplacée, une zone de stationnement PMR a été créée.

* LA MAIRIE

Toujours afin de se mettre en conformité avec la réglementation, création d’une rampe d’accès aux PMR depuis l’ascenseur et d’un nouvel escalier réservé à la mairie. Les locaux Mairie et École sont maintenant séparés.

Le prochain chantier sera de créer une séparation dans la cour de récréation, avec un accès direct sur le trottoir.

* PETITS TRAVAUX ET INVESTISSEMENTS.

-       Remplacement du vidéo projecteur TBI pour la classe 3.

-       Remise en état complète des toilettes extérieures de l’école, nous avons employé un salarié contractuel pendant 1 mois. Main d’œuvre et fourniture, coût d’environ 3 000 €.

-       Mise en place totale du WIFI dans les locaux Mairie / École, achat d’un PC portable pour la gestion cantine/garderie.

-       Pose d’un regard d’écoulement des eaux pluviales ruelle du Puits.

* CANTINE – GARDERIE

En septembre, nous avons mis en place une application de gestion de la restauration scolaire  et de la garderie du matin et du soir.

Les parents peuvent réserver et annuler les repas ainsi que les périodes de garderie, à partir d’un PC, d’une tablette ou d’un Smartphone, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les commandes de repas sont envoyées directement au traiteur.

C’est un nouveau service apporté aux familles, les coûts de gestion ont été réduits.

Passons aux projets 2019

EXTENSION DE L’ÉCOLE

Les travaux de l’extension de l’école se termineront vers le 15 février, 8 mois de travaux, le délai de construction est respecté.

LE VÉHICULE DE SERVICE

Le véhicule utilitaire de la commune devra être changé cette année, il a presque 20 ans, il ne passera pas au contrôle technique cette année. Nous achèterons un véhicule RENAULT KANGOO neuf, 2 demandes de subventions sont en cours.

PLATEAU RALENTISSEUR DE VITESSE

Un aménagement sécuritaire sera réalisé rue du 8 mai 1945, à savoir un plateau surélevé de 15 mètres de longueur, avec une Zone 30. Il s’agit là d’une demande récurrente des habitants pour ralentir les voitures, la vitesse est jugée excessive. Ces travaux seront subventionnés « par les amendes de police » et la DETR.

SÉCURISATION ACCÈS MAIRIE / ÉCOLE

Le portillon d’entrée de la cour École / Mairie devra être changée, la commande d’ouverture de la porte se fera par télécommande, depuis l’école ou le secrétariat de Mairie.

Nous serons en conformité avec le niveau Sécurité renforcée – ATTENTAT

LA FIBRE OPTIQUE

Les travaux concernant la fibre optique sont terminés, une réunion d’information aura lieu aux Terrasses du Mail à CUFFIES, à la salle « Prestige », le 26 février à 18 h 30. Le raccordement sera possible à partir de mars prochain.

ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES A MOBILITÉ RÉDUITE

Afin de se mettre en conformité avec la réglementation, 2 arrêts de bus accessibles aux personnes à mobilité réduite, seront créés rue du 11 Novembre 1918, près de l’entrée du lotissement l’Amandier. Ces travaux devaient être faits en 2018, ils sont reportés en 2019, afin de préserver la trésorerie financière de la commune.

LE LOGEMENT

Le bailleur CLESENCE, (ce nom remplace celui de LOGIVAM), va construire 9 logements T4 à POMMIERS, dans le lotissement des Grosses Vignes.

Il sera situé à droite en entrant dans le lotissement, à l’emplacement des 4 terrains non vendus. Le permis de construire est validé, les appels d’offres seront lancés en mars, les travaux débuteront au 4e trimestre 2019, livraison fin de l’année 2020.

Deux Zones d’habitat sont en projet, l’une de 5 logements et l’autre de 10 logements.

Les dates d’aménagement ne sont pas définies.

Certaines mesures prises à la hussarde au plus haut niveau de l’État nous inquiètent, ils risquent surtout nous mettre en difficulté à moyen terme. Il en va ainsi de la suppression de la taxe d’habitation, et singulièrement, de celle des emplois aidés. La taxe d’habitation, d’abord : elle représente un pourcentage fort de nos rentrées fiscales. Certes le gouvernement a fait savoir que sa suppression sera « compensée à l’euro près ». Mais les élus que nous sommes, vos élus, attendent de voir ces compensations pour y croire. Même si la promesse est tenue, il est à craindre que des conséquences ultérieures se fassent tout de même sentir sur les finances communales. Avec la réforme de la taxe d’habitation, ce sera une forme de tutelle de plus, une capacité à agir de moins, car nous touchons là à des recettes qui servent à accompagner des services de proximité et du quotidien dans les villages : la voirie, l’entretien des bâtiments, la main d’œuvre, les espaces verts, l’école, la cantine, la garderie, le périscolaire, l’agence postale.

Je remercie tous les conseillers municipaux qui m’entourent et qui continuent à œuvrer avec passion pour la commune et ses habitants, avec le même souci du service public, la même envie de porter la commune vers l’avenir.

Pour cela le conseil municipal n’est évidemment pas seul. Il s’appuie sur les associations et les bénévoles, les enseignants de l’école, mais aussi les agents communaux. Merci à toutes et à tous pour votre engagement sans faille à nos côtés.

En 2019, les Français auront la parole, lors du scrutin pour les Européennes. Je forme le vœu que nous nous rendions massivement aux urnes afin de faire vivre notre démocratie. Je souhaite aussi que collectivement, nous ne cédions pas à la résignation, ni aux replis identitaires et extrémistes proposés par certains.

Permettez-moi donc, pour conclure, de souhaiter de nouveau à chacun d’entre vous, de belles réalisations et beaucoup de bonheur dans vos vies personnelles, familiales et professionnelles.

Bonne et belle année 2019 à tous et à vos familles !

f