Compte Administratif 2018

 

 

 

LE COMPTE ADMINISTRATIF

 

Le maire appelé ordonnateur rend compte annuellement des opérations budgétaires qu’il a exécutées.

Le compte administratif est présenté et soumis à l’approbation des membres du conseil municipal qui l’arrête définitivement par un vote.

Le vote du budget devrait en principe intervenir au plus tard le 1er janvier de l'exercice. Toutefois, le contenu des budgets locaux est tributaire de données transmises par les services de l'Etat. La date limite de vote des budgets locaux a donc été fixée au 15 avril de l'exercice (L'année de renouvellement des organes délibérants, cette date limite est reportée au 30 avril).

Le compte administratif :

·         rapproche les prévisions ou autorisations inscrites au budget (au niveau du chapitre ou de l’article selon les dispositions arrêtées lors du vote du budget primitif) des réalisations effectives en dépenses (mandats) et en recettes (titres) ;

·         présente les résultats comptables de l’exercice

Parallèlement le trésorier principal établit un compte de gestion qui retrace les opérations budgétaires en dépenses et en recettes, selon une présentation analogue à celle du compte administratif.

Ce compte de gestion doit exactement concorder avec le compte administratif. Il comporte  :

·         une balance générale de tous les comptes tenus par le trésorier (comptes budgétaires et comptes de tiers notamment correspondant aux créanciers et débiteurs de la collectivité)

·         le bilan comptable de la collectivité, qui décrit de façon synthétique l’actif et le passif de la collectivité ou de l’établissement local.

Au vu des pièces justificatives, jointes en accompagnement du compte de gestion, le juge des Comptes est à même d’apprécier la qualité de gestion du trésorier de la collectivité et peut, si des négligences sont constatées, engager la responsabilité personnelle et pécuniaire de celui-ci.

 LE COMPTE ADMINISTRATIF 2018 

Le compte administratif 2018 a été présenté et soumis à l’approbation des membres du conseil municipal qui l’ont arrêté définitivement par un vote le 05 avril 2019.

Section de fonctionnement

Dépenses : 349.949,83 €                                 Recettes : 403.508,97 €

Cette section dégage, sur l’exercice 2018, un excédent de 53.559,14 €

Résultat reporté de 2017 : 100.143,97 €

Au 31 décembre 2018 le solde de fonctionnement était de : 153.703,11 €

Section d’investissement

Dépenses : 430.419,88 €                                  Recettes : 437.012,78 €

Cette section dégage, sur l’exercice 2018, un excédent de 6.592,90 €

Résultat reporté de 2017 : 40.407,03 €

Au 31 décembre 2018 le solde d’investissement était de : 46.999,93 €

Au 30 décembre 2018, le solde cumulé de section fonctionnement et investissement était de 200.703,04 €