Copyright 2018 - village-pommiers.fr

Le pont de 1874

pont1874

Au lieu de remplacer simplement le tablier détruit en 1871 du premier pont de 1846, et pour améliorer la circulation, les services locaux désiraient établir un pont fixe métallique. Ils dressèrent un projet de pont avec pile en rivière à 2 travées s'appuyant à ces extrémités sur les culées conservées. Bien que tous les ponts situés entre FONTENOY et MAIZI fussent avec piles en rivière, le Service de la Navigation s'opposa (2 septembre 1871) pour diverses raisons à la réalisation de ce projet, exigeant un ouvrage d'une seule travée.
En
1872, un nouveau projet de pont d'une seule travée fut donc dressé et fut construit en 1874. Longueur de l'ouvrage 52 m 80 dont 50 m entre culées, chaussée de 2 m 30 plus 2 trottoirs de 0 m 95 chacun et poutres formant garde-corps. Le tablier métallique reposait sur les anciennes culées qui reçurent à cet effet un couronnement en pierre de taille.

Il était calculé pour supporter soit une charge répartie de 400 gkg/m², soit une voiture à 2 roues pesant 9 tonnes, pont1874et non comme l'avait demandé le Ministre des T.P, pour résister aux charges prévues au règlement du 15 juin 1869 ( surcharge morte de 40 kg/m² et surcharges roulantes composées par une série de véhicules à 4 roues pesant 16 tonnes chacun et régnant sur tout l'ouvrage ) ceci à cause de la proximité du Pont Saint-Waast à SOISSONS, qui étant en maçonnerie, pouvait supporter ces véhicules que le Service Vicinal estimait exceptionnel.

Cet ouvrage revient après expiration de la concession au Service Vicinal du Département de l'Aisne, et resta en service jusqu'à la première guerre au cours de laquelle les Allemands firent sauter le tablier métallique en 1917 lors de leur retraite sur la ligne Hindenburg.



f